Historique de la fanfare de Bussiere-Dunoise

1932

Sous l’impulsion de Mr CHAUMANET, maire de la commune et de Mr Antonin BARDON, quelques hommes de bonne volonté, décident de créer une société de musique. Elle est présidée par Etienne BARDON, instituteur musicien. Roger NICOT forme les élèves au solfège et prend la direction de la société. L’achat d’instruments ayant été refusé par le Conseil Municipal, c’est le Président qui fait l’avance des fonds nécessaires. Ces derniers lui seront remboursés par la vente de cartes de membres honoraires et par les sommes recueillies lors de tournées cinématographiques dans les villages.

1934

Après deux ans de répétitions dans la classe de l’instituteur, la bannière est inaugurée et la société prend le nom de « Fanfare Postscolaire de Bussière Dunoise ». Pendant 5 ans, la société effectue de nombreux concerts et animations de fêtes locales.

1939

La guerre donne un coup d’arrêt à l’activité musicale de la société.

1945

La paix revenue, on repart avec autant d’ardeur. Plusieurs instituteurs se succèdent à la direction : Robert CHATIGNOUX en 1945, Marcel TOURTAUD en 1947, Yvan GERMAIN de 1947 à 1954, Henri PINET en 1955. Tous continuent la formation de jeunes élèves bénévolement.

1955
N’ayant plus de chef, la société tombe en sommeil .

1958
Les sapeurs pompiers gagnent des instruments de clique à un concours : c’est l’occasion de repartir avec un jeune musicien pompier qui prend la baguette : Georges BOURDAUD. De l’union avec les sapeurs pompiers naît la « Fanfare Postscolaire et Clique des Sapeurs Pompiers de Bussière Dunoise » en 1962.

1973
Les effectifs diminuent et la société fait appel à un professeur de musique, Albert LEROUGE, pour former de nouveaux éléments. Il remplira cette tâche jusqu’en 1986 et permettra le renouvellement de tous les pupitres.

1980

Après presque 50 ans de présidence, Etienne BARDON s’éteint et Yvan GERMAIN prend la relève. Il organise le cinquantenaire en 1982 et le festival départemental en 1985.

1988

Yvan GERMAIN souhaite se retirer et c’est André TOURBIER, ancien chef de la Clique de St Vaury qui lui succède. La société prend alors le nom actuel de « Société de Musique de Bussière Dunoise

1992

La formation étant la seule possibilité d’assurer la pérennité de la société, il est créé une structure d’initiation musicale avec l’emploi de trois professeurs vacataires. Elle débute avec 7 heures par semaine réparties entre le solfège et la pratique instrumentale. Le succès de cette formule servira de base à l’élaboration de projets dans d’autres sociétés.

1998

André TOURBIER reçoit la médaille de vétéran à 70 ans et passe la présidence à Patrice MAROT.

Fermer le menu